Pipa Wobacho

Pipa Wobacho n'en revenait pas. La fenêtre était bel et bien ouverte et les traces de pas du voleur - ou de la voleuse étaient encore bien visibles sur le sol imbibé de rosée. Elle l'avait d'abord pris pour une blague. Infante Mylie l'avait dit et l'avait fait. Ce métier, décidément ne lui convenait plus. … Lire la suite de Pipa Wobacho

Publicités

Mémoires d’ivrognerie : 8e et dernière partie

Pixabay.com J’ai appris ma nomination au poste de ministre du Sous-sol par bande défilante à la télévision nationale. J’avais pris mes distances avec Papa-Opposition. J’estimais lui avoir apporté tout ce que je pouvais lui apporter. Oh non, je ne lui en voulais pas du tout. Même pas. J’avais perdu jusqu’à la force de lui en … Lire la suite de Mémoires d’ivrognerie : 8e et dernière partie

Mémoires d’ivrognerie, 6e partie

Je menais désormais grand train. Le poste de Secrétaire général est assorti d’un certain nombre de commodités strictement matérielles qui n’étaient pas du tout négligeables aux yeux du simple enseignant que j’étais. Béatrice fut d’abord comblée par ce changement dans nos vies, qui avait pour conséquence directe, une augmentation du montant de la popote, un transfert … Lire la suite de Mémoires d’ivrognerie, 6e partie

Mémoires d’ivrognerie, 5e partie

Il faut maintenant vous l’avouer d’emblée, pour être tout à fait honnête et me soustraire à une quelconque économie de vérité : il y a quelques jours, Iya est revenue. J’avais pris l’habitude, dès le réveil, de me traîner dans le quartier quelques minutes, le temps de faire mon sport matinal comme je dis. Ensuite, je me ravitaillais en Gin Bêtchouê avant de regagner mon antre, le consommer à mon aise.

Memoires d’ivrognerie : 4e partie

En ces temps là, c’était très pratique de faire de la politique, quasi hygiénique. Le paysage était aseptisé, la mouvance se mouvait, l’opposition s’opposait. Bien sûr, tout comme maintenant, rien d’idéologique ni de fondamental ne divisait ces deux tendances, hormis la volonté de conquérir et d’exercer le pouvoir d’État. Placer les cadres du parti, être … Lire la suite de Memoires d’ivrognerie : 4e partie