L’écrivaine Suisse Cécile Manya répond au questionnaire de Proust

Cécile Manya est la fille du grand chercheur et écrivain politique le Docteur Manya K’Omalowete a Djonga qui a été persécuté pour avoir voulu défendre l’honneur du héros national, congolais Patrice Lumumba. Elle a été durant toute sa vie la cible des gouvernements suisses, français et belges qui ont tenté d’étouffer sa parole et d’éteindre son nom. Elle raconte son combat et ses victoires dans sept livres écrits en deux ans. Ses livres sont vendus dans le monde entier, disponibles également au format numérique, mais aussi en gros caractères pour les personnes âgées ou malvoyantes. L’écrivaine-combattante Cécile Manya possède également sa propre boutique en ligne exclusive au service de haute qualité à l’adresse suivante : http://www.cecile-manya.com

Questionnaire de Proust

  1. Quel est le principal trait de votre caractère ?
    La détermination. Je suis une véritable machine de guerre.
  2. Quelle est la qualité que vous préférez chez un homme ?
    Les hommes, vous savez, il n’y en a aucun pour me plaire vraiment. J’ai eu un modèle d’excellence en la personne de mon père. Et je porte la parole et la mémoire d’un Dieu Africain… Donc, les hommes ici-bas, je les trouve très insignifiants, pour parler franchement.
  3. Quelle est la qualité que vous préfèrez chez une femme.
    La maternité, sans hésiter.
  4. Qu’est ce que vous appréciez le plus chez vos amis ? Ma famille est tout pour moi. Les relations amicales ne m’intéressent pas. Je passe beaucoup de temps dans mon travail, et, pour me ressourcer, dans la semaine, je prends contact avec les gens de mon sang. Je n’ai le temps pour personne d’autre.
  5. Quel est votre principal défaut ?
    Je n’en ai pas. Tout me guide et me fait avancer. Je suis alignée de façon surnaturelle à une destinée parfaite.
  6. Quel est votre occupation préférée ?
    Ecrire, bien entendu. C’est plus qu’une occupation. C’est une nécessité et un souffle vital.
  7. Quel est votre rêve de bonheur ?
    Mon bonheur je le vis sans cesse, et je travaille à l’amplifier. Telle est ma vie.
  8. Quel serait votre plus grand malheur ?
    Je n’y pense même pas. Levons la tête et arrêtons de faire des pas en arrière…
  9. Qu’est-ce que vous voudriez être ?
    Je le suis déjà. Et j’ai beaucoup travaillé pour y arriver. Sept livres font état de mon évolution vers ma plus grande fierté : le bonheur absolu.
  10. Quel est le pays où vous désireriez vivre ?
    J’y suis déjà. Je me sens reine en Suisse, car reine de ma vie et reine de ma destinée.
  11. Quelle est la couleur que vous préférez ?
    La couleur or.
  12. Quelle est la fleur que vous aimez.
    Une fleur surnaturelle au parfum mystérieux, fragrance éternelle posée à un point p du temps : Cécile Manya.
  13. Quel est l’oiseau que vous préférez ?
    Vous savez, je suis à mille lieux des définitions limités et restrictives qu’imposent le dictionnaire et le pauvre savoir humain en général. J’évolue dans des sphères particulirès qui me font atteindre des données inexplorées et essentielles. C’est pour cela que j’écris.
  14. Quels sont vos auteurs favoris en prose ?
    Aucun n’a su me satisfaire. Je ne vibre que de l’inspiration de mon père qui s’exprime au travers de moi.
  15. Quels sont vos poètes préférés ?
    La vie, les sens. J’aborde des choses nouvelles.
  16. Quels sont vos héros dans la fiction ?
    Je n’ai pas le temps de lire les textes des autres ni regarder la télé. J’apporte un souffle inconnu qui était nécessaire dans le paysage ambiant.
  17. Quelles sont vos héroïnes favorites dans la fiction ?
    Vous savez, je suis une personne ancrée dans la vérité. Je ne “m’évade” pas ni n’”invente”. Donc mes héros se trouvent dans la réalité. Comme personnage féminin à citer, je peux vous parler de ma mère spirituelle, une véritable guerrière dans l’amour et la dignité. Elle s’appelle Madame Omalowete.
  18. Quels sont vos compositeurs préférés ?
    J’écoute beaucoup de musiques afro-américaines, des chansons très rythmées. Je vibre au son et non à l’auteur.
  19. Quels sont vos peintres favoris ?
    La vie m’enchante, car ce que je vois est renouvelé sans cesse.
  20. Quels sont vos héros dans la vie réelle ?
    Mon père, mes enfants car un enfant qui naît accomplit quelque chose d’incroyable… C’est très fort.
  21. Quelles sont vos héroïnes dans l’histoire ?
    Les héroïnes africaines. Il n’y a de héros que de l’ Afrique. Ailleurs, c’est de la supercherie.
  22. Quels sont vos noms favoris ?
    Les noms que j’ai donné à mes enfants sont chers à mon coeur, bien entendu. Ils révèlent ma conscience de leur divinité.
  23. Qu’est-ce que vous détestez par-dessus tout ?
    Je ne vais pas me poser cette question, par respect pour la vie et tout le bien qu’elle m’apporte au quotidien.
  24. Quels sont les personnages historiques que vous méprisez le plus ?Je méprise la race occidentale, ça ce n’est pas nouveau. Quand on fait la synthèse de leur ignominie et de leur perversité on arrive à quelque chose d’insoutenable à la vue et à l’odorat.
  25. Quel est fait militaire que vous admirez le plus ?
    Les Africains qui se sont courageusement battus avec les armes simples qu’ils avaient pour protéger avec un héroïsme grandiose leurs familles et leurs héritages ancestraux.
  26. Quelle est la réforme que vous estimez le plus ?
    Elle n’est pas encore arrivée. J’y travaille. Ce sera lorsque les Africains auront pris conscience que la terre entière leur appartient.
  27. Quel est le don de la nature que vous voudriez avoir ?
    Je l’ai déjà. J’ai tout en moi. Je ne fais que développer des choses qui sont déjà présentes dans ma nature. Mon père, au travers de moi, me guide à cela. Je suis immensément heureuse.
  28. Comment aimeriez-vous mourir ?
    Je sais déjà comment je vais mourir. Etant pleinement dans la vie, et connectée aux réalités essentielles, ma nature me dit ceci : après mon dernier sommeil et une vie de bonheurs excellents, je me réveillerai sous une autre forme. Je pense même avoir déjà vécu sous une autre forme, depuis que le monde existe. Je parle de bien des choses touchant à ce niveau de profondeurs dans mes livres. Je peux par exemple citer mon livre “Jésus est une femme Noire” qui est un voyage spirituel dans lequel on aborde les bonnes questions.
  29. Quel est l’état présent de votre esprit ?
    Bonheur et interrogation, car je suis très concentrée sur vos questions.
  30. Quelles sont les fautes qui vous inspirent le plus d’indulgence ?
    Je ne regarde pas à cela, mais à pleins d’autres choses. Je vis beaucoup par l’instinct. Je n’utilise mes yeux que lorsque c’est absolument nécessaire. Le reste du temps, ce sont mes profondeurs et la magie en moi qui s’expriment, en interaction avec les êtres, les choses, etc.
  31. Votre devise.
    Avancer.
    Il est important aussi de se poser les bonnes questions et d’éviter celles qui nous font stagner ou reculer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s