L’écrivain Béninois Gratien Ahouanmenou répond au questionnaire de Pivot

Gratien Ahouanmènou alias Le P’tit Poète (LPP) est né à Porto-Novo (Bénin) en 1956, marié et père de trois filles. Voici son parcours atypique : après un bac scientifique (C) et des études d’architecture, il s’est passionné pour la musique et l’art, la culture et la communication. LPP estime être un saltimbanque soucieux d’identité, citoyenneté et partage. Il s’est engagé depuis une dizaine d’années à valoriser les savoirs endogènes, se spécialisant dans la littérature et l’éthique éducative d’IFA. Il a publié en 2012 Un fabuleux outil de développement humain : le système IFA chez SPL-Éditions et en 2019 Quelques clés d’IFA, sagesse existentielle du golfe du Bénin chez Dagan Éditions.

Questionnaire de Pivot

  1. Votre mot préféré ? Communier, pas au sens chrétien mais être en harmonie avec les gens, les choses, la nature, le cosmos.
  2. Le mot que vous détestez ? Dominer.
  3. Votre drogue favorite ? Le calembour et la rime.
  4. Le son, le bruit que vous aimez ? La guitare basse.
  5. Le son, le bruit que vous détestez ? Les vrombissements mécaniques.
  6. Votre juron, gros mot ou blasphème favori ? « Étè » ! (en goungbé) ou « Akpinka » ! (une onomatopée qui vaut superlatif de Étè).
  7. Homme ou femme pour illustrer un nouveau billet de banque ? Le Dalaï-Lama, pour assagir les obsédés de l’avoir.
  8. Le métier que vous n’auriez pas aimé faire ? Militaire. Pour rien au monde, je n’aurais aimé être à la place du pilote militaire dont l’avion meurtrier a bombardé Hiroshima.
  9. La plante, l’arbre ou l’animal dans lequel vous aimeriez être réincarné ? Un oiseau et ce serait un juste retour. Jusqu’à l’âge de 10 ans environ, mes rêves étaient des scènes vécues en survol et j’en ai déduit que dans une vie antérieure, je devais être un oiseau.
  10. Si Dieu existe, qu’aimeriez-vous, après votre mort, l’entendre vous dire ? Bien joué, fiston !

Publicité

Une réflexion sur “L’écrivain Béninois Gratien Ahouanmenou répond au questionnaire de Pivot

  1. J’adore!!!

    À la réponse de la question 1, j’ai d’abords lu «communiquer »… Mais pour communier, ne faut-il pas une forme de communication?

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s