Marcus Boni Teiga, écrivain Béninois, répond au questionnaire de Pivot

Journaliste et écrivain, Marcus Boni Teiga est aussi l’un des antiquisants et meilleurs spécialistes des études nubiennes. Il est l’auteur de Patrimoine – Le legs de l’Afrique noire à la Grèce et la Rome antiques paru en juin 2019 aux Editions Complicités à Paris et L’Egypte antique et la vallée du Nil – L’histoire cachée de l’origine négro-africaine des Egyptiens anciens paru en 2018 toujours aux Editions Complicités à Paris.
Lauréat du Prix international Imhotep en 2014 au Salon du Livre Panafricain de Bruxelles pour l’ensemble de son oeuvre sur la Nubie antique, lauréat des bourses Reuters en journalisme en 1994 et Reuters Fellow au Centre d’études des médias de l’Université Michel de Montaigne de Bordeaux 3, en France, il a été Secrétaire général de la Communauté nationale du culte vaudou et des religions traditionnelles du Bénin à la fin des années 1990.
Poète, conteur, dramaturge, romancier, essayiste, il est l’auteur dune dizaine d’ouvrages. Son premier roman Le fantôme de Cotonou, paru aux Éditions Nei-Ceda en 2016, à Abidjan en Côte d’Ivoire, a été prix de l’édition du salon international du livre d’Abidjan en 2016 et parmi les cinq finalistes du Prix Ivoire pour la littérature africaine d’expression française.

QUESTIONNAIRE DE BERNARD PIVOT

  1. Votre mot préféré ? : Amitié.
  2. Le mot que vous détestez ? : Esclave.
  3. Votre drogue favorite ?: L’histoire.
  4. Le son, le bruit que vous aimez ? : Celui de l’eau.
  5. Le son, le bruit que vous détestez ?: Celui des hommes.
  6. Votre juron, gros mot ou blasphème favori ? : Au nom de mon Crocodile du Nil !
  7. Homme ou femme pour illustrer un nouveau billet de banque ?: Thomas Sankara. Aucun des dirigeants africains depuis les indépendances à nos jours, n’a encore réussi à l’égaler, tant dans ses ambitions que dans ses réalisations. Sans parler de ses valeurs humaines.
  8. Le métier que vous n’auriez pas aimé faire ? : Négrier.
  9. La plante, l’arbre ou l’animal dans lequel vous aimeriez être réincarné ?: Le raisin africain ou Lannea microcarpa.
  10. Si Dieu existe, qu’aimeriez-vous, après votre mort, l’entendre vous dire ?: Ses excuses.
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s